Détails d'une actualité

actualités

Octobre Rose

Dans le cadre d’Octobre Rose 2017, campagne de mobilisation pour la lutte contre le cancer du sein

En savoir +

J0 - Un nouveau parcours

Selon le type de chirurgie ou en fonction de son état de santé, une arrivée la veille de l’intervention chirurgicale n’a pas d’intérêt pour le patient. L’essentiel des soins pré opératoires peut se faire en amont de l’hospitalisation.

Sem - 4 à J - 2

Le dispositif d’hospitalisation à J0 prévoit, en amont de l’intervention, la consultation avec le chirurgien et, jusqu’ à J – 2 de l’intervention chirurgicale, la pré admission puis la consultation anesthésie suivie le même jour de la consultation infirmière au sein de l’U.D.A.C. La consultation infirmière permet de dépister les risques, anticiper les besoins, reformuler les recommandations médicales, remettre les documents (livret d’accueil, recommandations douche pré opératoire…), anticiper les démarches de sortie, etc. Familiarisé au circuit, à l’environnement et à l’équipe soignante de l’U.D.A.C , le patient rentre chez lui avant de revenir quelques jours plus tard pour son intervention en J0.

 

J-1

L’appel de la veille est réalisé par l’Infirmière de coordination.

 

J0

Entrée du patient le jour de l’intervention et prise en charge au sein de l’U.D.A.C. Avant de rencontrer l’équipe soignante (IDE et AS), le patient est invité à patienter dans un salon reposant et agréable.

Un RDV planifié avec l’infirmière de coordination permet de faire un dernier point et de vérifier que les recommandations pré opératoires ont bien été respectées. Le patient se met en tenue de bloc et confie à l’AS ses bagages qui sont consignés et stockés en toute sécurité dans un local dédié. Ils seront acheminés dans la chambre du patient dès son retour de bloc.

Une mallette bleue est mise à la disposition du patient dans laquelle il peut ranger ses effets personnels (lunettes, smartphone, …) et en disposer librement.Cette prise en charge permet de limiter le stress pré opératoire. Le patient peut écouter de la musique, lire, se détendre dans un espace confortable et aménagé avec soin. Le principe de moindre recours aux médicaments prend alors tout son sens et permet ensuite au patient de rejoindre le bloc en marchant (composante du « patient 3D »).

Un brancardier accompagne le patient qui peut conserver prothèses capillaires, prothèses dentaires et auditives jusqu'au dernier moment. Ce dispositif favorise l’échange entre les professionnels et les patients, un moment convivial propice à la discussion.